Si l’île de Majorque gagne surtout sa réputation grâce à ses plages à la fois paradisiaques et secrètes, elle n’en est pas moins dénuée de trésors culturels. Dans les villes et villages de Majorque, on retrouve des édifices datant de plusieurs siècles, retraçant plusieurs époques artistiques. On peut également faire une plongée historique dans le passé de Majorque en visitant plusieurs sites culturels.

Les lieux les plus artistiques

L’île de Majorque est dotée de plusieurs endroits où des artistes en tout genre ont puisé leur inspiration. Si les écrivains Anaïs Nin et Robert Graves se sont imprégnés du charme du village perché de Deià pour leurs oeuvres, on y retrouve aussi plusieurs artistes qui ont vécu sur l’île et dont on peut admirer les uvres. On cite Miró et son art à admirer à la Fundació Pilar i Joan Miró qui est son ancienne demeure.
Parmi les édifices artistiques les plus connus, il y a la Real Cartuja de Valldemossa qui a été un palais royal transformé plus tard en monastère. Ce lieu a accueilli le couple Sand-Chopin entre ses murs, à un moment donné. À la Ca’n Prunera, on peut aussi s’émerveiller devant les plus belles uvres de Gustav Klimt et Gauguin.

Revivre les plus grands moments historiques de Majorque

Dans l’histoire de Majorque, on retrouve aussi des vestiges de plusieurs siècles différents, que ce soit à l’époque médiévale, romaine ou encore à l’âge de bronze. Pour la période médiévale, on passe par Alcúdia où de belles bâtisses datant de cette période tiennent encore debout et offrent beaucoup de charme à l’endroit.
À Pol.lèntia, on se trouve au cur d’une ancienne cité romaine qui possède en son centre un théâtre resplendissant, où se déroulaient les plus belles prestations artistiques. Pour les amateurs de batailles historiques, on se tourne vers Festes de la Patrona qui fait une reconstitution de l’affrontement entre les pirates maires et les chrétiens vivant à Pollença.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *