Pour des questions de sécurité, les formalités d’entrée sur le territoire américain sont devenues très rigoureuses depuis les attentats du 11 septembre 2001. Et il vaut mieux bien s’y préparer pour éviter les mauvaises surprises au dernier moment. Ce serait dommage de se faire recaler à l’arrivée.

L’ESTA pour les ressortissants Français et ceux des pays signataires du VWP

Les ressortissants des pays signataires du VWP ou Visa Waiver Program (dont la France) n’ont pas besoin de demander de visa pour les Etats-Unis, sur un séjour touristique de moins de 90 jours avec une entrée par voie maritime ou aérienne sur le territoire américain.
A la place du visa, les voyageurs concernés doivent présenter un ESTA (Electronic System for Travel Authorization), une autorisation individuelle de voyage. La demande d’ESTA se fait en ligne par le remplissage d’un simple formulaire. La validation de la demande se fait par courrier électronique.
L’ESTA a une durée de validité de 2 ans à condition que le passeport du demandeur soit également valide. Vous pourrez donc vous munir de la même autorisation pour plusieurs entrées sur le territoire américain dans ce délai de 2 ans. Une nouvelle demande est nécessaire à l’expiration du passeport, même si les 2 ans ne sont pas encore dépassés.
Bien entendu, les ressortissants des pays non concernés par le Visa Waiver Program doivent demander un visa pour voyager aux Etats-Unis.

Le visa pour les longs séjours

Si l’ESTA suffit pour voyager aux Etats-Unis pendant 90 jours ou moins, le visa reste obligatoire pour les plus longs séjours. Les formalités d’obtention du visa sont plus longues et les procédures varient d’un type de visa à l’autre. En effet, les autorités américaines n’accordent pas le même visa pour les études, les contrats de travail, le journalisme, les formations ou compétitions sportives, etc.
Un rendez-vous avec un officier américain au Consulat des Etats-Unis est indispensable pour chaque demande de visa, sauf pour les moins de 14 ans et les plus de 80 ans. Mais avant ce rendez-vous physique, le formulaire DS-160 doit être dûment rempli et les frais divers payés. Notez que les Etats-Unis n’accordent pas de visa de groupe. Chaque demande est donc individuelle.
Et si vous voulez entrer aux Etats-Unis par voie terrestre, en arrivant après un séjour au Mexique par exemple, il convient d’en savoir plus sur les formalités qui sont différentes des procédures d’entrée par voie aérienne ou maritime.

Les documents à avoir sur soi pour voyager aux Etats-Unis

Le passeport est évidemment indispensable. Il doit être valide au moment de l’entrée sur le territoire américain et sur toute la durée du séjour. Bien entendu, un passeport biométrique est recommandé.
Ensuite, les autorités demanderont un billet d’avion ou un billet de croisière pour compléter le dossier de demande de visa. Ce billet (aller-retour) justifie en effet la présence du demandeur sur le sol américain. Et une fois sur place, pour les visas touristiques, aucun prolongement n’est possible. Il n’est pas non plus possible de changer de statut pour rester plus longtemps en tant que travailleur ou en tant qu’étudiant.
Bien entendu, une fois le visa ou l’ESTA accordé et toutes les formalités validées, vous vous intéresserez aux circuits à faire aux Etats-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *