Vous savez que la Corée du Nord est intransigeante envers les étrangers qui séjournent sur leur sol. Ainsi fonctionne la dictature, c’est bien connu. Savez-vous également que les Etats-Unis d’Amérique sont en passe d’interdire purement et simplement les voyages en destination de la Corée du Nord ? La France ne formule pas une telle interdiction, pas encore, mais elle déconseille tout voyage dans le pays du dictateur Kim Jong-Un.

Ce qu’il faut savoir avant de voyager en Corée du Nord

N’importe quel prétexte peut être évoqué pour vous verbaliser ou vous arrêter là-bas. Ils ne permettent aucune infraction, même celles dont vous n’avez pas la connaissance. Et même des choses qui ne devraient pas être interdites le sont. Pour vous en donner quelques exemples, sachez qu’une fois que vous débarquez à l’aéroport, on vous retire immédiatement votre passeport et votre téléphone portable. En négociant bien et longuement, peut-être, on dit bien peut-être vous rendra-t-on votre téléphone. Mais à quoi bon car il ne peut fonctionner là-bas ! Vous ne trouverez aucun endroit où vous pourrez accéder librement à Internet et ne pensez surtout pas à dénicher un distributeur automatique quelque part. Si jamais vous vous rendez dans un bureau non-autorisé pour effectuer des opérations de change, vous risquez de vous faire arrêter. De même si vous faites des achats dans un magasin non-autorisé.

Un tourisme très particulier

Si malgré toutes ces mises en garde, vous voulez coûte que coûte vous rendre en Corée du Nord, il y a un certain nombre d’informations que vous devez absolument connaître, pour ne pas rencontrer de graves problèmes. D’abord, sachez que vous ne devez jamais vous séparer du groupe de touristes qui voyagent avec vous, pas un seul instant. Ne prenez jamais d’initiative personnelle et tenez-vous à ce que vous recommandent vos guides. Ce sera à l’agence qui organise votre voyage de décider à 100 % ce que vous ferez, ce que vous mangerez, ce que vous verrez en Corée du Nord. C’est-à-dire qu’aussi bien votre petit-déjeuner que l’apéritif que vous prendrez et toutes les visites de sites auxquelles vous avez droit vous sont imposés par votre agence. Vous ne devez surtout pas vous en écarter, même pas d’un iota, sinon, les sanctions qui vous tomberont dessus seraient incontrôlables.

Ce que vous ne devez pas faire

L’une des choses que vous ne devez pas faire, et il faut bien le garder à l’esprit, c’est d’essayer de communiquer avec les locaux. Si vous croisez un Nord-Coréen, passez votre chemin et ne cherchez pas à entrer en contact avec lui pour poser des questions sur sa culture ou sa langue. Les seules relations dont vous bénéficierez durant votre séjour seront celles avec vos compagnons de voyage et vos guides. Toute relation avec l’extérieur est extrêmement limitée, voire inexistante. Peut-être réussirez-vous à arracher un sourire à une serveuse ou un employé de l’hôtel où vous logerez, mais ce sera rare. Et avant tout cela, sachez que vous ne pouvez pas prendre des photos de l’aéroport, des gares, des ports, des ponts et des routes ainsi que des chantiers de construction. Il est vrai que le régime n’interdit plus aujourd’hui l’utilisation de l’appareil photo sur son territoire, mais il n’en reste pas moins que c’est soumis à une réglementation draconienne.

A éviter

Surtout, n’envisagez même pas d’emporter dans vos valises de la documentation d’ordre religieux, dans l’intention de la laisser dans votre chambre d’hôtel ou à l’un des préposés à l’accueil. D’ailleurs, tout document rédigé en coréen sont interdits, n’en ayez pas en votre possession, rangez toute curiosité à cet égard. Evitez de poser des questions, sauf peut-être à vos guides et notamment, les questions autour du dictateur. Le respect qui lui est dû est la règle en Corée du Nord. En outre, ne parlez pas non plus de vous, de vos projets, de ce que vous pensez, et évitez trop de précisions, restez dans la nuance. Le silence vous vaudra presque la vie dans ce pays.

Êtes-vous fait pour un tel voyage ?

Au vu de toutes ces informations, vous vous demandez peut-être s’il est toujours sage d’envisager un tel voyage. Dans tous les cas, si vous cherchez du repos et le calme, la destination n’est pas pour vous. Si vous ne supportez pas le trop-plein d’émotions, le stress et les angoisses, évitez à tout prix. Cependant, il faut reconnaître que les lieux foisonnent d’une nature exubérante, la faune et la flore sont tout aussi intéressante et précieusement préservées. Il y a des chances où le circuit prévu par votre agence comporte uniquement la découverte des richesses naturelles de la Corée du Nord, dont le fameux Mont Paektu, un volcan anciennement explosif. Et rassurez-vous, il est désormais possible de sortir de la capitale pour les visites, et vous pourrez par exemple voir la ville portuaire et la station balnéaire de Wonsan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *