Cuba fait partie des destinations les plus prisées de l’Amérique du Sud. De La Havane la capitale, à Varadero, en passant par d’autres lieux charmants comme Pinar del Rio, Santiago de Cuba, Isla de la Juventud, la Villa Clara ou encore le parc historique militaire Morro-Cabana, le pays ne manque pas de sites pour se distraire et se changer les idées. Toutefois, avant d’y envisager un road-trip, encore faut-il disposer d’un visa Cuba, et remplir les autres formalités administratives pour Cuba. Découvrez de ce pas tout ce qu’il faut savoir à propos !

Le visa Cuba, document indispensable pour séjourner dans le pays

L’établissement d’un visa touristique fait partie des formalités pour partir à Cuba si vous êtes un étranger ou si vous ne disposez pas d’une résidence dans le pays. Les compagnies aériennes s’assureront en effet de l’existence de ce document et de son authenticité avant de vous laisser embarquer à bord d’un avion pour Cuba, c’est la règle. Pour économiser et gagner du temps, vous pourrez vous procurer un visa Cuba en passant par des agences spécialisées qui se chargeront d’effectuer pour vous les démarches auprès des autorités du pays, monnayant une certaine somme.
Il est important de préciser que les paquets touristiques incluent en général un visa permettant un séjour maximal de 30 jours, avec une prorogation de 30 jours, uniquement pour des raisons de loisirs (aucun autre motif d’est autorisé par la législation cubaine). Pour entrer en possession d’un visa touristique pour Cuba, il vous faudra prévoir en moyenne une vingtaine d’euros, prix variable. En plus du visa Cuba, il faudra prévoir un passeport pour profiter au mieux de votre séjour.

Prévoyez un passeport et une carte d’identité valides

Les documents nécessaires pour aller à Cuba incluent effectivement un passeport en cours de validité. Vous devez disposer d’un document valide pour 6 mois au moins au moment du démarrage de votre vol pour Cuba. Bien évidemment, il faudra conserver cette pièce jusqu’à la fin de votre séjour dans ce pays d’Amérique du Sud. En cas de perte, vous devrez informer dans les plus brefs délais le service d’immigration pour entrer en possession du double de votre passeport, moyennant le tarif correspondant !
En plus du visa Cuba et d’un passeport, il vous faudra également prévoir une carte nationale d’identité valide. Pour éviter toute surprise désagréable à la dernière minute, il est recommandé de contrôler régulièrement la date de validité de vos documents et de penser à les renouveler au plus vite en cas d’expiration si vous devez voyager, en tenant compte des délais d’obtention qui sont parfois longs.

N’oubliez pas l’assurance médicale !

Au nombre des formalités administratives pour Cuba, figure aussi l’établissement d’une assurance médicale. Au même titre que le visa Cuba, le passeport et la carte nationale d’identité, le contrat d’assurance maladie fait partie des documents nécessaires pour aller à Cuba (ce depuis le 1er mai 2010), et doit être présenté à la douane avant d’entrer dans le pays. Plusieurs prestataires proposent leurs services en matière d’établissement d’assurance médicale, à des tarifs variables.
Pour profiter des meilleurs prix, n’attendez pas la dernière minute pour l’établissement de votre contrat d’assurance. Entamez les démarches bien à l’avance, afin de faire jouer la concurrence pour bien choisir votre compagnie d’assurance en fonction de votre budget. N’oubliez pas que vous aurez à dépenser des sommes non négligeables pour obtenir un visa Cuba, et mener les autres démarches administratives nécessaires !
Les formalités administratives pour Cuba incluent par ailleurs un certain nombre de vaccinations essentielles. Il s’agit notamment de la vaccination contre la fièvre typhoïde, de la vaccination contre les hépatites A et B, contre le choléra, la rage et la grippe. Pour information, ces immunisations sont recommandées par l’OMS et l’Agence de la Santé Publique du Canada (ASPC).

Quelques conseils pour réussir votre séjour à Cuba

Au-delà des documents nécessaires pour aller à Cuba (passeport valide, carte d’identité, visa Cuba), il est important de prendre des dispositions pour profiter au mieux de votre séjour dans le pays. Entre autres, il est recommandé de voyager léger si vous devez vous y rendre entre juin et août, période de l’année où il fait le plus chaud à Cuba. L’été est également la période la plus festive, et voit se succéder des carnavals et divers évènements festifs dans différentes villes du pays.
La saison pluvieuse s’étend plutôt de mai à octobre. Pendant les mois les plus frais de l’année à Cuba (décembre à février), la température peut descendre jusqu’à 10° C, contre 25° en été. En plus du visa Cuba et des autres documents mentionnés précédemment, apprêtez donc votre garde-robe en conséquence, et pensez à réserver, tant pour vos moyens de déplacement que pour l’hébergement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *